Analyse des listes AOS – FINALE FSC

Après 5 tournois à travers la France, la Fédération Française d’Age of Sigmar (AOSFF) nous propose ce week-end un affrontement au sommet avec une finale dantesque. Les 30 meilleurs joueurs vont s’affronter, les 04 et 05 décembre 2021, pour célébrer le tout premier champion français d’Age of Sigmar. Dans cet article, Sarhantaï, capitaine de l’équipe de France AOS, va donner son analyse des listes AoS. Et vous décrypter la Métagame Nationale.

La Métagame Age Of Sigmar

Premier constat, on est bien dans la Meta actuelle d’AoS, les grosses allégeances sont présentes en force : 5 armées TZEENTCH et 5 IRONJAWZ (soit 1/3 des listes pour seulement 2 factions sur les 15 présentes dans le roster)
Particularité intéressante, les Stormcast ne sont pas beaucoup représentés, très certainement à cause du retard de sortie des Dracorages qui les empêche d’être joués pour cette finale.

Le personnage le plus joué sur les tables de jeu sera Kairos (x6) suivi de très près par Archaon (x4) Be’lakor (x3) et Gotrek (x3). La présence de Gotrek et Archaon se comprend très bien de part leur létalité mais surtout leur résistance, il est en effet très rare de les voir mourir lors d’une partie. Une menace ingérable et un avantage certain sur vos adversaires.

Kairos quant à lui va apporter un réel éventail de possibilités : excellente dissipation, un sort qui fait du dégât et qui peut en plus bloquer l’ennemi, mais surtout la possibilité d’influer sur un jet de dé adverse. Quoi de mieux que la certitude de faire un 6 sur un de vos dés ou de faire faire un 1 à votre adversaire ? Peut-être celle de bloquer l’unité ennemie la plus importante comme le permet Be’lakor (même si cela reste plus aléatoire).

Allégeance : ORDRE

3 listes Lumineth très différentes. On retrouve les deux classiques : “Téclis, 2×20 archers” ainsi que la “3 renards, 30 archers”. Mais aussi une surprise avec “1 Renard, Gotrek et 50 archers”. Les deux premières sont vraiment dans un aspect très « contrôle » là où la dernière s’affiche plus dans une optique offensive avec beaucoup de dégâts.

2 listes Seraphons. Une atypique “6 salamandres et Gotrek en Dracothion Tail” donc avec une possibilité d’arriver avec la majorité de ses menaces à 9’’ de l’adversaire. Habituellement on voit un Bastiladon à la place de Gotrek, le concept d’unité résistante est toujours là, mais il y amène du dégât, une réflexion intéressante de la part de Thibault. La seconde liste est en “Thunder Lizard”, il va donc plus miser sur des gros monstres et ainsi pouvoir scorer des points supplémentaires via les tactiques appropriées.

2 listes Kharadron. L’un jouant “2 Ironclad et des Endrinriggers”, extrêmement mobile tout le long de la partie. Le second avec Gotrek donc plus statique. Fait surprenant, aucun des deux ne joue le “Vortex skaven” qui apporte pourtant un gros contrôle sur les déplacements adverses. Le nerf du vortex qui impose désormais de se déployer à 1’’ des unités ennemie le rend sans doute trop compliqué à poser.

1 liste Daughters of Khaine avec “15 Blood Stalkers Morathi et un Leviadon”. La Shadowqueen et le Leviadon permettent vraiment de bien protéger les tireuses. Un choix de temple intéressant permettant la retraite + charge. Une prise de risque par rapport à l’habituel temple qui permet de se téléporter.

1 liste Fyreslayers. “Frosties” continue de faire tourner sa liste avec “2×15 Hearthguard Berzerkers”. Une liste très offensive avec beaucoup de point de vie à faire tomber. Elle reste toutefois hasardeuse avec deux unités téléportées qui doivent réussir leurs charges afin d’être rentabilisées le plus rapidement possible.

1 liste Stormcast  très classique avec du tir “6 Vanguard-Raptors with Longstrike Crossbows” qui va pouvoir choisir ses cibles partout sur la table grâce au Relictor, du Corps à corps “4 Dracothian Guard Fulminators” et du très bon blocage avec “Lord-Celestant sur Stardrake”. Les armées qui ne pourront pas encaisser ou gérer ses grosses sauvegardes d’armure n’ont qu’à bien se tenir.

Allégeance : Destruction

5 listes Ironjawz, Tous en sous-allégeance “Bloodtoofs”, faite donc attention aux mouvements après la phase de combat ! Beaucoup de “Maw-Krusha” et de “Gore-gruntas”, c’est normal ça va vite et ça tape très fort. Parmi les subtilités entre les listes on notera des choix de nombre entre ses deux unités. Plus surprenant la présence de “Spider Riders” (cordon mobile à faible coût) ou le “Fungoid Cave-Shaman” qui permet de générer plus de Point de Commandement mais surtout de tenter une grande stratégie plus exotique pour de l’Ironjawz.

2 listes Kruleboyz, pouvant générer beaucoup de blessures mortelles avec le bonus du “Swampcalla Shaman” présent dans les deux listes.  L’une d’elles plus axée sur le tir avec “2×9 Man-skewer” et la seconde plus sur la mêlée avec “3×10 Gutrippaz”.

1 liste Sons of Behemat Dernier Irréductible. “Muet” est le seul joueur à continuer avec cette allégeance forte mais qui souffre beaucoup des dernières sorties. Il joue une liste très réfléchie avec 2 “Gatebreaker” et 2 “Warstomper”. Pas de déplacement des objectifs, mais toujours une forte présence sur table pour les contester et une augmentation de la létalité dans l’ensemble.

Allégeance : Chaos

5 listes Tzeentch. La combinaison “d’Archaon” et “Kairos” mêlés aux dés de destins et la dissipation automatique de “l’Host Arcanum” rendent la liste extrêmement fiable. Les deux voir trois premiers tours ne sont plus dictés par l’aléatoire des dés. Ces joueurs sont littéralement maîtres de leur destin. 3 d’entre elles sont vraiment proches. Les deux autres sortent vraiment leur épingle du jeu et se basent sur les “Pink Horrors”.

2 listes Legion of the First Prince. “Kairos” et “Be’lakor” sont bien là pour le contrôle, l’une avec 3×10 “Pink horror”, l’autre choisissant l’économie de point avec des Plaguebearers afin d’investir dans encore plus de contrôle grâce au “Daemon Prince de Khorne” qui va pouvoir diviser les jets de charge adverses.

1 liste Skaven, sûrement la liste la plus originale de ce tournoi. “Salchr” essaye de nous démontrer que les Skavens sont encore capables de performer en compétitif. Avec “Thanquol, 6 Stormfiends et 6 Jezzails” il ne vient pas pour rigoler en phase de tir ! La téléportation de leur décor étant plus permissive, il peut créer la surprise avec cette allégeance méconnue des plus jeunes.

Allégeance : DEATH

2 listes Soulblight Gravelords. Nous pourrions croire la liste de “Nightbring” sortie d’un White Dwarf à cause de la diversité des unité jouées. Pourtant elles ont toutes leur utilité. “Mannfred” sera particulièrement difficile à attraper pour l’adversaire vu qu’il peut se téléporter s’il est engagé au Corps à Corps. Une capacité bien utile pour survivre, mais également pour récupérer des objectifs esseulés.
Nous avons également “Miladin” qui joue son armée de cœur, avec un grand nombre de Zombies pour occuper la table. Il a de quoi les rendre effrayants pour l’adversaire avec le “Necromancer” et le “Vampire Lord” qui augmentent leurs dégâts. “Le Zombie Dragon” est également là pour apporter de la letalité à la liste et avec les “Blood Knights” qui sont insaisissables l’armée ne manque pas de ressources pour voler les objectifs.

1 liste Ossiarch Bonereapers, “40 Mortek Guard, Nagash et Arkhan”, la liste semble fluff et pourtant. Avec la Légion “Petrifex” il diminue la “Rend” adverse, couplé à la relance des sauvegardes des “Mortek” il possède des unités très difficiles à tuer. La “Burning Head” permet également de blesser soi-même Nagash afin de le téléporter n’importe où et de le faire bouger ensuite. Il n’y a donc pas moyen de se cacher face à ce dieu de la mort. En revanche attention au fiasco.

1 liste Nighthaunt. L’allégeance à de très bonnes armes dans cette version d’AOS, des unités qui arrivent n’importe où sur la table, une téléportation avec le général, beaucoup de relances qui pourtant disparaissent des autres Battletomes. Avec “2×30 Chainrasp Horde” pour occuper la table et bloquer l’adversaire ainsi que “2×2 Chainghasts” pour les dégâts, la liste est très forte.

Conclusion de cette analyse de listes AoS

Je suis vraiment heureux de voir autant de diversité dans les allégeances proposées par les joueurs. Nous observons l’évolution de la Meta avec la quasi disparition des “Sons of Behemat”. Ils étaient pourtant sur-représentés lors des premiers tournois de la V3. Nous constatons de réelles prises de risque de la part de certains joueurs. Un challenge de haut niveau pour une communauté grandissante avec toujours plus de participants à chaque tournoi. Les résultats de l’évènement seront communiqués sur le site de l’AOSFF.

“Que le meilleur gagne” -Sarhantaï

Et vous quel est votre avis ? Dites le nous en commentaire. Si vous avez appréciez cet article vous pouvez aussi le partager. Retrouvez d’autres articles Creative Wargames ici et !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Une réponse

Laisser un commentaire