Débuter à Infinity Code One

Vous avez aimé The Expanse ou Altered Carbon? Etes-vous un fan de Gunnm ou de Ghost in the shell ? Vous aimez la SF à la Dan Simmons, ou le cyberpunk en général ? Vous cherchez un jeu à la fois riche, dynamique, et immersif ? Ou un jeu pointu et compétitif ? Mais vous n’avez plus le temps ou l’envie de peindre une armée entière. Vous préférez passer plus de temps sur chaque figurine ? Si vous répondez oui à une de ces questions, alors vous devriez lire la suite car débuter à Infinity Code One vous intéressera.

Le Background


Infinity Code One se déroule dans notre réalité, mais deux cent ans dans le futur. L’humanité a conquis l’espace grâce au transport par trous de vers et occupe déjà plus d’une dizaine de mondes. Des prouesses technologiques ont permis de conserver des consciences humaines dans des cubes, de petits artefacts extraordinairement complexes que l’on peut ranger dans sa poche, et servent à animer des corps synthétiques, les Lhost (pour live-host), perpétuant l’existence au delà des corps biologiques. Un immense réseau de communication interstellaire coordonné par une super IA nommée Aleph permet un contact permanent à travers les étoiles.

Dans ces temps futurs, l’humanité est menacée par l’arrivée d’une puissance extraterrestre. L’armée combinée, qui cherche à l’asservir pour accomplir ses propres objectifs et lui a déclaré une guerre totale. Comme si cela ne suffisait pas, l’humanité est divisée en plusieurs puissances, qui, en façade, affichent une coopération bienveillante et constructive. Mais qui se livrent à une guerre secrète, feutrée et sans merci pour la suprématie dès que les regards sont détournés et que les capteurs sont brouillés. Les agents de cette guerre sont des forces spéciales qui agissent lors d’opérations précises et minutées. Infinity vous propose d’incarner un commandant d’un de ces groupes de combat.

Code One ou N4 ? Qu’est-ce que c’est ?

Infinity est un jeu d’escarmouche en tour par tour, où l’on joue entre 10 et 15 figurines, chaque figurines étant indépendante. A Infinity c’est vous qui gérez vos activations comme bon vous semble, grâce à une gestion de ressource qu’on appelle les ordres. Vous n’êtes pas obligé d’activer une fois chaque figurine, et vous pouvez concentrer vos actions là où elles sont décisives ! Mais les ordres sont précieux et il vous faudra donc les utiliser judicieusement. L’autre particularité du jeu ce sont les ORA, ou Ordres de Réaction Automatiques. A chaque tours vous activez une de vos troupes, les troupes adverses pourront réagir et lui tirer dessus. Les actions sont résolues ensuite simultanément par un jet en opposition.

Le jeu existe en deux version. Code one est une version simplifiée d’Infinity, et la N4 la version complète. N4 veut dire que c’est la 4ème version du jeu. Infinity N4 est un jeu qui cherche à détailler l’action pour vous mettre au plus fort de l’immersion, et c’est donc un jeu touffu, riche, et il nécessite un temps d’apprentissage et quelques parties avant d’être à l’aise.

Des parties rapides

A contrario, si vous préférez aller droit au but et entrer rapidement dans le vif du sujet, parce que vous n’avez pas beaucoup de temps de jeu disponible, Infinity Code one est fait pour vous. Enfin, Infinity Code one peut être une bonne introduction pour apprendre la N4 complète, plus en douceur, car les bases et les principes fondamentaux sont les mêmes qu’en N4.

Le point à savoir c’est que si toutes les factions d’Infinity Code one sont disponibles en N4 , l’inverse n’est pas vrai. Il n’y a pour l’instant que quatre factions en Code one (il est prévu de nouvelles armées à l’avenir) contre une dizaine généraliste et plus d’une trentaine de sectorielles en N4, donc il vaut mieux se renseigner sur ce qui est spécifiquement Code one si c’est le jeu qui vous intéresse.

 Choix d’une armée, différence généraliste et sectorielle

En N4, il existe 9 factions généralistes qui ont chacune plusieurs sectorielles (entre 0 et 5), plus un ensemble de factions mineures regroupées sous le sigle Na-2, pour un total de 42 factions, ce qui peut paraître vertigineux. Mais rassurez vous, nous allons décortiquer tout ça. Les factions généralistes regroupent toutes les troupes disponibles pour une faction donnée comme la Panocéanie ou les Yu Jing, et elles sont jouables en tant que telles.

Ensuite, vous avez des sectorielles. Ce sont des sous-factions rattachées à une faction généraliste. Leur choix de profil est pioché dans celui de la généraliste, et il est beaucoup plus restreint. Elles vous permettent d’aligner des forces à thème comme par exemple les ordres militaires Panocéaniens, une armée de chevaliers de l’espace, ou le commandement juridictionnel de Bakunin, des Nomades, qui réunit des anarchistes et des hackers. En terme de jeux, les sectorielles ont l’avantage de pouvoir aligner des équipes liées, ou fireteam, qui peuvent notamment activer plusieurs figurines en un seul ordre. Ces règles étant une couche de complexité supplémentaire, il vaut mieux apprendre les bases du jeu sans elles, puis les rajouter petit à petit.

Si vous débutez, choisir une faction généraliste est probablement le choix le plus simple car il vous permet d’aligner tous les profils sur lesquels vous aurez flashé indistinctement et d’apprendre le jeu par étape. Plus tard vous pourrez changer vers la sectorielle qui vous intéresse.

 Les ressources pour débuter à Infinity Code One

Les règles du jeu pour débuter sont disponibles en .pdf gratuitement et en français pour Code one ici :

https://www.legion-distribution.com/wp-content/uploads/2021/02/FR_CodeOne_1.8_compressed.pdf

Et pour Infinty N4 c’est sur le site officiel de Corvus Belli, dans la partie Ressources → Infinity N4 mais uniquement en anglais pour l’instant (la VF est en cours et prévue pour 2021) : https://downloads.corvusbelli.com/infinity/rules/infinity-rules-en.pdf

Le jeu dispose aussi d’un concepteur de listes, army, qui est en même temps la version officielle des profils, régulièrement mis à jour, gratuit également. Il vous indique la validité de votre liste et pourquoi elle est invalide lorsqu’elle l’est et il est même possible de trier les profils par compétences, armes, types pour pouvoir explorer à votre guise les profils du jeu. Il existe en version Code one ou N4 : https://infinitytheuniverse.com/army/

Enfin le jeu dispose d’un wiki officiel, très pratique pour aller vérifier une compétence en cours de partie, et cerise sur le gâteau, il est accessible depuis army en cliquant sur les armes, compétences et équipements : https://infinitythewiki.com/Introduction

Pour la version Code one, il faut décocher l’icône « show full N4 rules ».

Pour l’instant, Army et le wiki ne sont disponibles qu’en anglais et espagnol mais ils auront une version française dans le futur. 

De quoi ai-je besoin pour débuter à Infinity Code One ?

Pour débuter à Infinity Code One il vous faudra des dés à 20 faces, un mètre et des réglettes, de préférence en cm mais le jeu se joue dans les deux systèmes pouces ou cm, des jetons pour compter les ordres et marquer les états de jeu. Vous pouvez imprimer les jetons vous-même grâce à ce site : http://infinity.ghostlords.com/markers/n4/. Il faudra aussi une table avec des décors. Pour la cerise sur le gâteau, un laser sera très utile pour déterminer rapidement les lignes de vue.

Démarrer Infinity avec la boite Operation Kaldstrom est une option idéale. La boite contient deux forces de démarrage, jouables à Code one comme en N4. Ainsi qu’un ensemble de décors cartonnés assez corrects, des réglettes, gabarits, jetons et dés.

Infinity est un jeu qui demande beaucoup de décors, surtout en N4. Le format standard pour débuter à Infinity Code One est de 300 points. Une partie se joue sur une surface de 1m20 sur 1m20. Pour pouvoir se constituer une table rapidement et facilement, les décors d’Opération Kaldstrom fonctionnent très bien. Ils sont disponibles séparément de la boite complète. Code one peut se jouer avec des formats et des tables plus réduites, pour des parties plus courtes. Les décors présents dans la boîte d’Opération Kaldstrom pourront suffire.

En conclusion

Infinity est une licence très efficace, tant sur l’aspect modélisme que sur l’approche purement jeu. Tout les fans de science-fiction y trouveront rapidement leur compte. La scène compétitive est très active grâce à un système très équilibré et adapté à la réflexion tactique en jeu. Vous pouvez dors et déjà découvrir deux vidéos pour débuter dans Infinity Code One sur Creative Wargames. Découvrez les ici et pour en savoir plus sur Legion Distribution rendez-vous ici !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire